AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le ferry (Debarquement de deux nouveaux venus)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jango
Profane
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2006

Feuille de personnage
Esprit:
4/100  (4/100)
Corps:
6/100  (6/100)
Lien:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Le ferry (Debarquement de deux nouveaux venus)   Ven 17 Nov - 10:07

Le ciel était bleu... Les mouettes chantaient... La vie était belle...

Jango regardait le ciel sur le pont du ferry qui l'amenaient vers sa nouvelle école. Il sentait son nouvel environnement. Ainsi, le monde ne se délimitait pas qu'à Tokyo. Ainsi, il existait d'autres lieux en ce monde. C'était le premier voyage de Jango. Même si ce voyage l'amenait dans une école, on lui avait assuré que cela en valait la peine. Enfin... assuré... Il paraissait que cette école renfermait des choses qu'il n'imaginait même pas... Cela suffisait pour titiller grandement sa curiosité. L'école en elle même ne l'intéressait pas. Ses parents avaient, semble-t-il trouvés l'endroit où il pourrait enfin se comporter comme un vrai Nihonjin. Comme si cela l'intéressait. L'école le faisait dormir. Ne rien faire le faisait dormir... Si il venait en cours, c'était simplement parce qu'il était obligé. Malgré de bonnes notes, ils ne cessaient de lui seriner "Tu ne bosse pas... Tu est nul... Tu n'est pas japonais..." Il n'avait pas réellement d'amis... Tous trop dans le moule pour oser seulement essayer de le comprendre. Tous jaloux de ses notes alors que tout le monde voyait qu'il ne faisait rien à l'école. Ils n'avaient pas compris que l'école n'est pas le seul endroit où on peut apprendre. La vie offre toutes les connaissances voulues à celui qui cherche. Jango était de ceux là.

Il respira à grande inspirations l'air pur et salé. Quelle différence... Même si il existait quelques havres de verdure à Tokio, il ne connaissait pas un air aussi chaud, ni aussi simple. Seulement l'odeur de la mer, à peine rehaussée par les odeurs du ferry, forte, puissante...

Il se releva doucement. Une fois debout, il s'étira. Il se sentait bien... Le voyage avait été long mais cela en valait vraiment la peine...

Un matelot passa à coté de lui., venant de la zone d'ombre à l'arrière du pont. D'une grosse voie grave, il interpella Jango :

"Z'étes un nouvel élève ? Nous sommes en bonne vue de l'île maintenant. Vous aurez une sacrée vue à la poupe..."


Jango se retourna, affichant un sourire rayonnant.

"Sérieux ? arigatou ojiisan !.."

Il se dirigea d'un pas rapide vers la poupe, laissant le marin perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor
Profane
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2006

Feuille de personnage
Esprit:
5/100  (5/100)
Corps:
4/100  (4/100)
Lien:
1/100  (1/100)

MessageSujet: Re: Le ferry (Debarquement de deux nouveaux venus)   Ven 17 Nov - 11:20

Citation :
"...Mais si maintenant quelqu'un le traînait par force sur le chemin montant, raboteux et escarpé de la caverne et qu'il ne le lâchât pas avant qu'il l'ait amené à la lumière du Soleil, celui qui aurait été traîné de la sorte ne ressentirait-il pas de la douleur et ne se regimberait-il pas ? Et aussitôt parvenu à la clarté, les yeux éblouis, ne serait-il pas hors d'état de voir une seule des choses qu'on lui présente maintenant comme étant hors-retrait ?
- Non, du moins pas tout de suite.
- Il aurait besoin d'une accoutumance, à mon avis, s'il devait voir ce qui est en haut. Et ce qu'il pourrait regarder sans doute d'abord le plus facilement [pendant cette accoutumance], ce serait les ombres puis les reflets des hommes et des autres choses se réfléchissant dans l'eau, mais seulement plus tard ces dernières [les choses] elles-mêmes. Mais parmi celles-ci, de nouveau, il considérera, pendant la nuit, ce qui se trouve au ciel et la voûte céleste elle-même, plus facilement que pendant le jour, le Soleil et sa lumière.
- Certainement... "

Une ombre passa devant la lumière. Victor leva le nez de son livre. Un simple homme se tenait devant lui, mais lui cachait la lumière du soleil. Il poussa un soupir las, referma son livre et se leva de la chaise pour changer de place.

Ses pas l'emmenèrent sur le tribord du navire. Il s'accouda sur le bastingage et admira la mer bleu clair. Il était en route vers une île bien étrange... L'un de ses professeurs lui en avait parlé. Cela l'avait intrigué. Il avait fait des recherches sur Internet, reparlé avec le professeur. Celui-ci lui avait indiqué le nom d'une personne qui pourrait mieux le renseigner. De fil en aiguille, il avait envoyé une lettre à une adresse en Italie. Une semaine plus tard un étrange homme se tenait devant la porte de son appartement familial. L'étrange homme l'avait questionné sur sa vie, il y avait répondu. L'étranger parti en l'assurant qu'il recevrai bientôt les papiers d'admissions à cette école. Il les avait reçu, avait fait ses valises, embrassé ses parents et était parti pour le premier avion en direction de Rome. A partir de Rome, direction la cote, puis embarquer sur le ferry de l'école. Et le voila, alors que le bateau avançait paresseusement. Dans cette école pleine de mystères, qui possédait une méthode de formation sois disant extraordinaire... On verrait bien.

Un matelot passa à coté de lui, marmonnant dans sa barbe. Il s'arrêta puis regarda Victor.

"Nous arrivons bientôt... Si vous allez à la poupe, vous pourrez admirer l'île..."


"Je vous remercie."


Le matelot continua à marcher puis s'engouffra dans l'escalier menant au poste de navigation. Victor partit vers la poupe.

Arrivé sur le pont avant, un brusque bourrasque firent envoler ses cheveux blonds. D'un geste de la main, il les retira pour ne pas les avoir dans les yeux. Il alla se poster sur la barrière, prés d'un jeune garçon qui semblait déjà admirer l'île.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enki Holorim
Profane
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 32
Date d'inscription : 25/11/2006

Feuille de personnage
Esprit:
6/100  (6/100)
Corps:
3/100  (3/100)
Lien:
1/100  (1/100)

MessageSujet: Re: Le ferry (Debarquement de deux nouveaux venus)   Jeu 4 Jan - 7:06

La pénombre envahissait la cabine. Seul un fin rayon de soleil filtrait à travers un trou du rideau. Sur le lit se trouvait un livre sur le géomagnétisme. A part le lit, les seuls meubles que comptait la salle étaient une table et une chaise. Sur la table se trouvait une bougie à moitié consumée et éteinte. Normalement il aurait du y avoir une boîte d’allumettes à côté, mais soit elle à voulu visiter le reste du bateau toute seule, soit quelqu’un l’a aidée.

Enki n’en avait cure de ce manque d’ustensile. Il était recroquevillé dans un coin de la cabine et avait l’air de fixer le rayon de soleil qui allait mourir dans sa main droite. En réalité, il était plongé dans ses pensées au plus profond de lui-même.

*Dans quel pétrin je suis allé me fourrer moi ? Est-ce que j’ai ma place à cet endroit ? Est-ce que je vais réussir à développer mon pouvoir ? Est-ce que je mérite de développer mon pouvoir ? Est-ce que je ne vais pas perdre la tête ? Est-ce que je vais réussir à sauver ma mère ?*

Plus il ressassait ces question et lus il avait peur des réponses qu’elles pouvaient amener.

IL était tellement profondément enfoui dans son esprit qu’il n’entendit pas lorsque quelqu’un frappa à sa porte. Ce qui le fit sortir de son sommeil éveillé fut le rayon de soleil qui alla se ficher dans son œil. Puis il entendit le bruit à la porte et se leva pour aller ouvrir. Ce fut un Enki encore à moitié ensuqué qui ouvrit la porte à un matelot qui se frottait le poignet car il commençait à se faire mal à cause de bouriner sur la porte qui elle n’a rien senti. Le matelot regarda Enki avec un air soucieux :

« Au mon Dieu ! J’espère que je ne vous ai pas réveillé »

« Non ne vous inquiétez pas je ne dormais pas. C’est pour quoi ? »

« Je suis venu vous dire que nous arrivons en vue de l’île. Si vous voulez venir la voir vous n’avez qu’à monter sur le pont »

« Merci, je crois que prendre l’air me fera du bien. »

Le matelot reparti comme il était venu et Enki sortit dans le couloir. Il chercha au moins pendant une demi-heure le chemin vers l’escalier qui permet de monter sur le pont. Enfin il le trouva et se retrouva dehors juste au moment où une vague plus haute que les autre décide de venir lui mouiller les vêtement (et le mouiller lui aussi pat la même occasion). Ensuite il vit deux personnes et comme une personne timide à souhait alla s’asseoir de son côté en attendant que ce soient elles qui viennent.


Dernière édition par le Ven 12 Jan - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jango
Profane
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2006

Feuille de personnage
Esprit:
4/100  (4/100)
Corps:
6/100  (6/100)
Lien:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Le ferry (Debarquement de deux nouveaux venus)   Ven 12 Jan - 11:31

"Uwaaaaaaaaaaaaah !"

Les yeux petillants de bonheur, Jango se tenait des deux mains sur la barriére de poupe du ferry, ses yeux tentant de détailler dans ses moindres détails l'immense ile qui s'approchait. Ses yeux s'attardérent sur une immense foret sur un versant de colline, semblant se perdre dans l'ile... Et aussi sur une sorte de falaise rocheuse qui semblait promettre des sensations fortes... Il n'y avais pas à dire... Cette ile, ça se sentait qu'elle était intéressante... Jango leva le poing vers le ciel, tout à son bonheur...

"Subarashii no Shima ! Je decouvrirais tous tes secrets !"

Un sourire éclatant sur la figure, il continua à regarder l'ile, tentant de trouver les premiers coins à visiter. Cela le changeait réellement de l'atmosphére étouffante de la ville. Un truc dans l'air donnait l'envie à Jango de sauter du navire et de finir à la nage, plus vite il y serait, plus vite il pourrait commencer à visiter... Une sorte d'énergie inépuisable semblait émaner du jeune homme, renforcé par son air joyeux et ses mimiques. Mais l'ile était intéressante un temps, Jango s'interessa aux mouettes qui allaient avec le bateau, puis aux nuages cotonneux dans le ciel, puis à un jeune homme blond pas trés loin de lui... Avec enthousiasme, il s'en approcha, esperant trouver une oreille amicale, prete à l'écouter déverser sa joie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor
Profane
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2006

Feuille de personnage
Esprit:
5/100  (5/100)
Corps:
4/100  (4/100)
Lien:
1/100  (1/100)

MessageSujet: Re: Le ferry (Debarquement de deux nouveaux venus)   Mer 4 Avr - 3:03

L'ile était en vue, cela ne faisait pas de doute. Au milieu de l'horizon uni de la mer. Comme une grosse image venue de nulle part, elle était là. Et pas désagréable à l'oeil...

On pouvait couper l'ile en trois zones bien distinctes les unes des autres. Le village tout d'abord semblait endormi, malgré le haut soleil, il n'y avait que peu d'activité sur le port. Certaine l'habitude des gens qui vivent en autarcie. Pas besoin d'activité quand il n'y a rien pour la justifier. Faire le nécessaire mais pas le superflu était l'un des crédos de Victor. Pourquoi se donner la peine de bouger quand cela n'était pas nécessaire ? Cela n'entrainait que des problèmes...

La foret ensuite. Elle par contre semblait fourmiller d'activité. A ce que l'on pouvait en deviner, elle était vraiment touffue et peu utilisée. Elle lui rappelait des forets fantastiques, où les arbres sont agencés tels un labyrinthe tordu et naturel. Cette foret semblait receler plein de mystères. Ce serait un plaisir que d'aller s'y ressourcer... Et puis... On ne pouvait pas vraiment dire que Victor avait déjà visité une foret telle que celle là. Malgré tout ce que l'on peut dire, l'Australie... C'est sec...

Les chaos rocheux de l'autre coté ne lui disaient rien. Ah si... Ca lui rappelait le desert chaud et sec de son pays. Une ile idéale en somme. Des endroits inconnus, des endroits rassurants. Et plein de mystêres selon la brochure... Nous verrons bien... Pour l'instant...

Victor tourna la tête et regarda le jeune homme qui le devisageait depuis un moment... La mine épanouie et joyeuse, il semblait vouloir quelque chose. Victor soupira et décida de soustraire à la rêgle.

"Bonjour... Je me nomme Victor Lawyer. Je viens ici pour étudier. Je peux vous aider ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jango
Profane
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2006

Feuille de personnage
Esprit:
4/100  (4/100)
Corps:
6/100  (6/100)
Lien:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Le ferry (Debarquement de deux nouveaux venus)   Mer 4 Avr - 3:32

Une oreille amicale ! Yata ! Jango sauta interieurement de joix avant de parler :

"Je suis Liandro Jango, japonais. Je sais, je ressemble pas à un japonais mais c'est parce que mes parents sont d'origine espagnoles. Je suis moi aussi etudiant dans cette école, ça me fait plaisir de rencontrer un camarade. On m'a dit que cette école était mystérieuse... C'est ce qu'y m'a poussé à venir... J'espere que je n'ecorche pas trop l'accent de la langue... Je n'ai eu qu'à peine un mois pour en apprendre les bases... Ano... Enchanté !"

Il tendit la main en signe de salut. Le geste était un peu brusque mais Jango ne savait pas trop comment se saluer à l'occidentale. Dans son pays, les gens se saluaient, se parlaient, se rencontraient, s'aimaient à distance. Une chose que n'avait jamais compris Jango car sa famille était plus encline à ce qu'il leur saute dans les bras ou leur fasse des bisous... Il avait eu du mal à accepter les us et coutumes nippons. Oh certains étaient passés facilement : Les festivals populaires étaient vraiment superbes et plein de vie. Mais le reste du temps, il hesitait à attraper un camarade par l'épaule ou à embrasser une fille. Ca ne se faisait pas... Et Jango était bien content de retourner dans une partie du globe mieux disposée aux explosions de vie. Jango aimait la vie et aimait le faire savoir. Maintenant que les limites de politesses avaient été revues à la normale, il suffirait de faire un grand pas en avant.

La main, tendue vers Victor, était insistante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor
Profane
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 04/11/2006

Feuille de personnage
Esprit:
5/100  (5/100)
Corps:
4/100  (4/100)
Lien:
1/100  (1/100)

MessageSujet: Re: Le ferry (Debarquement de deux nouveaux venus)   Jeu 5 Avr - 15:34

Un haussement de sourcil plus tard, Victor serrait la main de cet inconnu bavard...

"Enchanté Liandro. Heureux de vous connaitre..."

Quelque chose dans ce jeune homme était raffraichissant. Sa maniére de
se comporter comme un enfant emerveillé peut être, ou alors ce grand
sourire amical sur une carrure de sportif. Ou alors le fait qu'il
semblait beaucoup plus intelligent qu'il en avait l'air. Il n'est pas
donné à tout le monde d'apprendre à parler presque sans accent une
langue en si peu de temps. Victor lui même connaissait 5 langues en
plus de sa langue maternelle : Le français, l'italien, le latin,
l'arabe et le chinois, en plus de l'anglais qui était sa langue natale.
Mais il lui avait fallu de longs mois de pratiques pour apprendre cela.
Le fait qu'un type apparamment plus porté sur les efforts physiques
soit aussi intelligent sortait des sentiers battus. Et cela n'était pas
déplaisant...

Naïveté ou dessein ? Victor ne savait pas comment réagir au fait que le
latino-japonais parle des mystères de l'ile aussi brusquement. Lui même
avait trois maniéres de voir ces mystéres :

- Cela pouvait être un canular monté de toutes piêces par l'école elle
même afin d'attirer le chaland. Si c'était ça, s'etait bien naif. Peu
de gens devaient rester aprés un tel mensonge.

- Cela pouvait être un pretexte historique. Des faits inexplicables
s'étaient peut être déroulés sur cette ile, et il fallait bien le
remarquer, c'était le genre d'ile à appeler au mystére, et l'école se
servirais de ça comme publicité.

- Le dernier cas possible était que des evenements véritablement
étranges se passent dans cette école. Bons ou mauvais, ces evenements
attiraient les curieux avant de les perdre dans des méandres d'énigmes
ou de machinations.

Pour Victor, c'était, il esperait, la troisiéme option. Sa vie était
trop simple, trop facile. Quelque chose d'innatendu serait mieux. Et si
c'était mauvais, il pourrait voir si il était capable de remettre les
choses en ordre. Ses yeux, qui s'étaient déportés sur l'ile, revinrent
vers Liandro... Ou Jango... Ce type aussi était attiré par les mystéres
de cette ile. Et il parraissait trop prévisible pour camoufler la
moindre intention belliqueuse.

"Les mystéres de cette ile m'ont aussi attirés ici... J'ai cherché sur
la toile sans trouver beaucoup d'informations. Cette ile est étrange
n'est ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ferry (Debarquement de deux nouveaux venus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le ferry (Debarquement de deux nouveaux venus)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveaux venus MP?
» Le Club Med ouvre deux nouveaux villages
» deux nouveaux bonsai!!!
» NOUVEAUX VENUS
» nouveaux venus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onirie :: Hors RP :: Archives bêta :: Médian :: Entrées-
Sauter vers: