AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Validée] Thémis

Aller en bas 
AuteurMessage
Thémis
Profane
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 05/01/2007

Feuille de personnage
Esprit:
4/100  (4/100)
Corps:
4/100  (4/100)
Lien:
2/100  (2/100)

MessageSujet: [Validée] Thémis   Ven 5 Jan - 18:52

Prénom: Thémis

Prononciation: [témiss]

Surnom: Généralement, je fusille du regard quiquonque me surnomme

Sexe: Féminin

Âge: 25 ans

Lieu de naissance: Carthage (قرطاج) Tunisie

Parents: Chaispas ... vous en avez vous ?

Taille: 168cm

Poids: 67kg

Couleur et coupe de cheveux: Cheveux roux, coiffés comme ils veulent bien se
mettre...

Yeux: Marrons

Teint de peau: Teint mate

Ajouter ici tout ce qui pourra améliorer la description de votre perso: Etant
donné que la prudance n'est pas parmis mes qualités, j'ai de nombreuses
coupures sur les bras dont je se fiche royalement... Cà cicatrisera ! Et c'est
ainsi avec tous ce qui peut me tomber dessus : du moment que j'obtiens ce que
je veux ...

Passe-temps: Nan, je ne fais pas de musique, nan, je ne suis pas sportive, nan,
je ne suis pas coquette ... En revanche j'adore botter le cul de ceux qui
m'emmerdent.

Personnalité: Un tempérament de feu ! Ah çà oui ! Lorsque je me lance dans un
projet, je suis ... têtue, butée, obstinée : chiante quoi ! Jusqu'à ce que
j'arrive à mes fins. Sinon, quand je n'ai pas de plan en tête, on va dire que
je suis pas vraiment un faible femme, sans défense et niaise ... Je suis d'un
tempérament bien trempé, je dis ce que je pense, quand je le pense ... Il n'y a
qu'une poignée de personne qui se retrouve épargnée : ce sont les personnes
auxquelles je tiens. Il y en a peu, heureusement, car je suis prête à tout pour
eux. Evidement, si l'un d'eux tente d'en profiter, il va se retrouver éjecté de
ma vie à coup de pieds dans le cul, mais en général, je n'accorde pas mon
amitié à la légère.

Histoire :

Lorsque j'ai poussé mon premier cri, personne n'a comprit qu'il s'agissait de
ma première note. Et même par la suite, j'étais la seule à savoir que mon existence
était étroitement liée à la musique.

J'ai pourtant fait tout mon possible pour leur faire comprendre ! Mes premiers
pas furent en direction d'un magnifique Oud. Et j'ai hurlé à la mort quand ils
ont tenté de m'en séparer.

Comme ce coup-si leur avait pas suffit, j'ai attendu de savoir parler, et mes
premiers mots furent la chanson que ma mère me chantait pour m'endormir.

Mais ils étaient manifestement idiots, car çà leur a pas suffit. Ils voulaient
que je sois une bonne épouse ... Brr .. Rien que d'y penser j'ai des frissons
dans le dos.

J'ai prit mon courage à deux mains, et j'ai joué la carte de la patience.

J'avais la génétique contre moi, mais je suis devenue une jeune fille cultivée,
délicate, et tout ce qu'ils voulaient. Le ik, c'est que je refusais de faire
quoi que ce soit tant que je n'avais pas pu chanter ou jouer de la musique durant
la journée. Et de fil en aiguille, ma voix s'est développée, j'ai apprit le
Oud, le Darabuka, et puis comme ces instruments faisaient amplement partie du
folklore de mon pays natal, je suis passée au piano, à la flûte, et au violon.

Grâce aux chansons, j'ai apprit de nombreuses langues. C'est toujours surprenant
à cet âge, la faculté qu'on a à tout apprendre... Une vraie éponge !

J'étais bonne en langues, j'étais bonne en maths, parce que c'est comme de la
musique, mais écrite ... j'étais bonne en histoire, vu le nombre de chansons
que je connaissais qui s'en inspiraient ... j'étais bonne en cours quoi !
Résultat des courses, mes parents décidèrent que j'en faisait trop, et que si
je continuais, je deviendrais jamais une bonne épouse.

Ni une, ni deux, j'ai fugué, j'avais alors 15 ans.

Bon, d'accord, ils m'ont rattrapée à la gare, la seconde fois, il m'ont eue à
l'aéroport. Et la troisième, ce fut la bonne.



Ce ne fut franchement pas facile, mais j'ai littéralement détonné au
conservatoire de Carthage. ils m'ont pas prise, car quand ils ont demandé à
rencontrer mes parents, j'étais mal...

J'ai alors eu une veine de pendue. Une femme, épouse d'un homme d'affaire s'est
retrouvée bloquée dans un ascenseur. J'étais avec elle.



Après plusieurs heures seules toutes les deux, nous nous sommes racontées nos
vies, nos problèmes ... Et quand nous avons été délivrées, elle m'a prise sous
son aile.



Maintenant, j'ai 25 ans, je suis une cantatrice d'orchestre, et d'ailleurs,
notre dernière représentation a eu lieu il y a quelques jours en Sicile. Pour
l'instant, j'attends de trouver une place quelque part ... Maria, la femme qui
m'a prise sous son aile m'a conseillé d'aller visiter quelques îles en bateau,
elle m'a dit que certaines d'entre elles étaient magnifiques ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Validée] Thémis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» charte Mon Bon jardin. qu'il vous faudra validé une fois membre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onirie :: Accueil :: Registre de Médian :: Anciennes fiches-
Sauter vers: