AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un sacrifice qui en dit long...

Aller en bas 
AuteurMessage
Astrid
Profane
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 26/11/2006

Feuille de personnage
Esprit:
5/100  (5/100)
Corps:
4/100  (4/100)
Lien:
1/100  (1/100)

MessageSujet: Un sacrifice qui en dit long...   Jeu 12 Juil - 11:48

Astrid entra dans la chambre, Enki était quelque par, elle ne savait pas trop où, il n'était pas venu avec elle à la plage, elle c'était gavée de vague, et après une bonne douche elle s'allongea sur son lit et s'endormit la serviette qu'elle portait en sortant de la douche toujours autour du corps la seule chose qui pouvait être comparé à un vêtement. Vu les sommeils agités qu'elle faisait en ce moment, elle allait vite se retrouver dévêtue au dessus de ses couvertures.
Les rêves ne tardèrent pas à l'envahir. Elle se laissa emporter dans cette brume informe et retourna dans sa ville. Cette même ville où elle avait appris à surfer, où elle avait vécu toutes ses premières fois. Elle était sur son surf cette fois ci, et une grande ombre avançait vers elle, mais la vague était trop grosse encore, elle ne pouvait pas se jeter dedans. Alors elle fonçait droit dans l'ombre, vers les cris des habitants de Los Angeles. Elle s'approcha et retrouva une sensation bien connue la même peur qui l'avait envahit lors de son rêve avec la tête blonde et les autres rêves qui avaient suivit. Mais cette fois ci, c'était plus pesant, rien n'était là au fond d'elle même pour la rassurer, seulement un vide immense.
Elle ne sut pourquoi, mais elle fit en sorte d'avancer le plus vite sur sa vague, réalisant quelques figures au passage afin de ne pas quitter la vague, elle filait volontairement vers l'ombre. Quelque chose l'y poussait en elle même.


* Qu'est ce que je fais, mais je suis devenu folle ? *

"- Astrid pardonne moi... "

Une voie faible arriva dans sa tête, elle ne la connaissait pas, mais elle s'adressait à elle. Que se passait-il de si grave ? Pourquoi s'adressait-on à elle ? Et surtout de qui venait cette voie, elle l'avait rendu triste, Astrid avait envie de pleurer. C'est alors qu'elle arriva sur la plage et vit une scène qui la métamorphosa. Un géant, exactement le type de garçon pour qui elle se serait damnée afin de sortir avec, se battait avec un autre géant. Les gens ne criaient plus, ils se réfugiaient dans les magasins et les tours.
Astrid elle se mit à courir, abandonnant sa planche sur le sable, et se fichant du fait que son maillot n'était plus à sa place... Elle courrait vers cet autre géant, un blond à la tenue très étrange.

Elle continua sa course jusqu'à arriver au pied du combat. Enfin au pied disons à une dizaine de mètre des deux géant. Alors, elle remarqua la hargne qu'il y avait dans chacun des deux visage, l'un pourtant était effrayant, celui qu'elle observait depuis tout à l'heure avec le plus grand intérêt. Il y avait un éclat malveillant sur cette tête brume et fine. Elle était si jolie et si comment dire agréable. Oui, ces yeux bleus, ces cheveux mi long brun et ondulés, ce visage osseux et tendre, avec ce nez droit et fin. Elle entendit de nouveau cette voix, celle qui c'était excusée quelques minutes auparavant.


"- Astrid va t'en, je t'en supplie ! "

Elle vit alors le géant brun sourire. Ce n'était pas lui qui avait parlé, c'était donc la tête blonde, elle se souvint alors des cheveux et des peintures tribales. Oui, c'était la même personne celle de son rêve. Elle avait complètement omis qu'elle était de nouveau dans un rêve, notez le.
Donc je disais que le géant brun sourit, ce sourire était mauvais, presque vil. Elle se demandait ce qu'il avait derrière la tête, la jeune fille s'approcha, et compris mais trop tard, le géant avait décroché une flèche métallique d'un bâtiment, et s'en servit comme d'une épée, il assena un coup en plein milieu du bras du géant blanc qui encaissa le coup très violent en tombant, l'épée improvisée plantée dans le bras.
Astrid ne réfléchit même pas, elle fonça et grimpa tant bien que mal sur le géant blond. Elle courut en direction de son bras blessé et observa les chaires meurtrie. Le géant brun lui s'approcha et reprit son arme, Astrid dans un élan de rage s'agrippa à l'antenne radio et ainsi se laissa emporter dans les airs. Le géant brun lui ne remarqua pas cet être de la taille d'une allumette pour lui, agrippé de toutes ses forces sans le moindre plan sur son arme. Lorsqu'elle arriva au dessus de la tête du géant elle se jeta dans sa chevelure souple. C'est alors qu'elle eut une idée, elle descendit le plus doucement possible en direction des yeux du géant. Et se détacha les cheveux ainsi elle avait une barrette, elle sauta vers les cils du géant et frappa de toutes ses forces dans l'oeil droit de celui-ci avec son attache. Au bout du second assaut, l'oeil éclata dans une gerbe de sang immonde qui gicla sur Astrid. Le géant laissa tomber son arme sur l'autre géant mais sans lui causer aucun mal ou presque, c'est Astrid qui elle était dans l'embarras. Elle se fit écraser par une main géant et du lâcher prise après s'être fait assommer.

Si Astrid avait pu voir son cris ne se serait pas étouffé net, mais il aurait perduré dans l'air. Là il s'arrêta net et un corps inanimé fit une chute de toute la hauteur du géant brun qui fuyait déjà. Heureusement sa chute fut amortie par quelque chose, cette chose n'était autre que la paume de la main de Asbjörn* le géant blond. Celui ci referma la main afin de la protéger de toutes nouvelles attaque et se releva à l'aide de son autre main avant se se diriger vers la plage en prenant bien garde de ne blesser personne. Il marcha ainsi droit vers l'océan et marcha jusqu'à avoir de l'eau jusqu'aux épaules. La main qui tenait Astrid elle était juste à la surface de l'eau afin de la nettoyer de ton se sang noirâtre qui avait recouvert l'ensemble de son corps.
Au contact de cette eau le corps de la jeune fille se mit à bouger, lorsque le géant le sentit il retira sa main de l'eau, et la rouvrit pour ne pas qu'elle se sente en danger. Elle se tourna et essaya de se lever mais retomba dans la main mollement. Ses jambes étaient trop faible pour la tenir debout, mais elle réussit tout de même à lui sourire voyant qu'il allait bien.


"- Astrid ça va ?
- Oui Asbjörn, ce fut à son tour de sourire (celui du géant).
- Tu m'as sauvé, j'ai bien cru que jamais je n'aurai la chance de combattre à tes côtés, mais c'est finalement arrivé. Tu vas sans doute trouver ça bizarre, mais je te présente mon grand frère.
- Ton grand frère, mais il a essayé de te tuer !
- Oui, nous avons des idées radicalement différentes, en fait je suis un paria dans la famille. J'ai choisit l'ordre et eux sont pour le chaos ?
- De quoi tu parles ? L'ordre le chaos ? Et puis d'abord, tu es un géant, tu ne peux exister en temps que tel, enfin c'est ce que je croyais, mais c'est comme si je ressentait son mal et ta peine.
- Je suis ton éthéré Astrid, je te surveille depuis le jour de ta naissance et je te regarde grandir autant que je peux. Mais certains combats comme celui-ci m'oblige à m'éloigner de toi. En fait dans mon monde, il y a 3 courant de pensées, l'ordre qui essaye de rendre le monde meilleur, le chaos qui lui vise à rendre le monde encore pire que celui qu'il est et le troisième ce sont des personnes neutres qui essaient de maintenir le monde comme il est aujourd'hui.
- Et je vais devoir me battre à tes côtés donc ? J'ai une autre question, comment je connais ton nom ?
- Tu n'as pas l'impression de me connaître ?
- ...
- Allez, lave toi tu as encore plein de sang... Astrid, merci de ton aide, je serait mort sans toi.
- De rien, c'est normal. "


Astrid se mit à se laver après lui avoir fait son plus beau sourire, et elle se sentit au fur et à mesure repartir dans une direction inconnu encore. Elle retournait à son mode et donc son lit. Sa chambre, non pas à Los Angeles, mais à Médian. Elle se réveilla en fracas, elle venait de tomber de son lit, et lorsqu'elle revint suffisamment à elle pour réaliser qu'à côté d'elle il y avait Enki dormant à point fermé, elle se dirigea vers la sale de bain, elle sentait son corps mouillé.
Astrid alluma la lumière après avoir fermé la porte pour ne pas le réveillé. Elle se regarda dans le miroir et comprit pourquoi elle était trempée. Elle était recouverte de sang, un sang noir celui du géant. Soudain elle réalisa qu'elle n'était pas dans un rêve, que tout ceci elle l'avait vécu, que cette nuit dans son rêve, elle avait faillit perdre la vie. Une chose pourtant était étrange, son bras était amoché tout comme celui du géant, et c'était comme si elle avait reçu toutes les blessures. Ainsi, Astrid retira le maillot de bain dont elle était vêtue et elle prit une douche, retirant du mieux qu'elle pouvait le sel et le sang. Ce dernier ne partit pas parfaitement de ses cheveux, mais au bout d'un second shampoing, elle réussit pourtant à en retirer presque la totalité. Il ne restait plus qu'une mèche de cheveux devenue rouge, un rouge vif, comme si le sang avait dégorger. Cette mèche était juste devant ses yeux lorsqu'elle sortit de la salle de bain enroulée dans la seule serviette qu'il restait dans la pièce. Elle se dépêcha d'utiliser la sienne rester dans la chambre, et retourna se changer dans la salle de bain avant de tout ranger. Le lendemain, il était certain qu'elle allait avoir des questions de la part de son coloc, mais elle préférait ça à la découverte du garçon au cas où elle serait morte...
Lorsqu'elle revint dans son lit, Astrid réalisa que ses couvertures avaient été bougées, comme si on l'avait installée dans son lit, hors lorsqu'elle c'était endormie elle n'avait que sa serviette. Avant de se réinstaller, Astrid vérifia une dernière chose, l'état de son lit, il était recouvert de sang lui aussi. Elle prit donc son courage à deux mains et avança vers l'autre lit, observa le garçon dormir et se glissa sur le peu de place qu'il restait sur la droite du lit. Une fois recouverte, elle se rendormit presque aussitôt, dans une nuit sans rêve, elle sentait que le lendemain allait être quelque peu mouvementés... Enki tel qu'elle le connaissait allait mal réagir à son initiative.


[Lien vers la suite]

Citation :
* ASBJÖRN (prononciation : asbioeurn) est un prénom d'origine scandinave, qui signifie : « l'ours (le guerrier) des dieux ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un sacrifice qui en dit long...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bientot en Viano fun long
» recherche viano fun long bva avec regulateur et moins de 100000 km
» Le plus long cam's du monde !...
» LT31 TD Long PAS CHERS sur E-Bay
» Recherche habillage adesif de LT28 long pour la carrosserie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onirie :: Hors RP :: Chroniques Etherées :: Rêves-
Sauter vers: